LA MEDITATION CONSCIENTE - UN ANTI- STRESS GRATUIT ET NATUREL - Partie I Les bases

LA MEDITATION CONSCIENTE - UN ANTI- STRESS GRATUIT ET NATUREL - Partie I Les bases

Nous sommes tous conscients désormais que nous traversons une grande période de troubles depuis déjà de nombreuses années. Nous ne nous sommes pas vraiment rendu compte que le mal-être et le malaise s’empirait crescendo et devenait général. C’est seulement lorsque nous traversons un moment difficile mais plutôt de façon individuelle que nous recherchons des solutions et sommes en quête de changements pour améliorer notre situation, notre état intérieur et donc notre vie. Il faut savoir que nous sommes cependant tous reliés et que nous sommes tous partie inhérente de notre terre, de notre ciel et donc de notre Univers. C’est pourquoi bien souvent les mauvaises énergies qui peuvent s’accumuler au sein d’une communauté, d’un pays, d’un continent ou du monde entier créent ce qu’on appelle un égrégore négatif, qui, même s’il est imperceptible et silencieux, nous touche chacun dans notre être profond et nous affecte individuellement. Il faudra donc bien comprendre que pour se débarrasser définitivement des mauvaises ondes qui nous entourent, il faudra prendre en compte la collectivité et les problèmes à la racine. Mais commençons déjà par changer notre état intérieur en individuel et constatons les bienfaits qu’il en résulte, et le début d’une régénération personnelle.

 

Voici donc quelques bases pour débuter dans la méditation, simplement et n’importe où, petit à petit, à son rythme et à sa convenance.

 

Nous allons nous exercer ici à la méditation consciente, qui prend ses racines dans le bouddhisme et l’hindouisme. Il s’agit de concentrer son esprit sur un élément généré par notre être, un mot, un son, une onomatopée, une image, sa respiration, une odeur etc… Le but recherché grâce à cette pratique est de créer un profond état de relaxation du corps et de l’esprit, tout en stimulant votre mental.

La méditation consciente est particulièrement efficace pour lutter contre le stress et l’anxiété, les angoisses et les émotions négatives. Elle détourne l’attention de ce qui n’existe plus ou pas encore, de nos illusions donc, et vous apprend à vous concentrer sur l’instant présent, seule vraie réalité, l’instant T. Il est important de comprendre grâce à ces exercices et pratiquer la méditation consciente pour éduquer son esprit et son mental et effacer les émotions négatives et primaires qui se résument à l’inquiétude que génère le futur et aux angoisses qui surgissent du passé.

 La méditation assis présentée ici aujourd’hui :

1)      Assis confortablement dans la position du lotus, le coccyx surélevé à l’aide d’un coussin, un zafu de préférence, véritable coussin de méditation adapté, si vous débutez et que vous n’en avez pas, un coussin assez ferme d’environ 15 à 20 cms de hauteur fera l’affaire. Jambes croisées  l’une devant l’autre ou pieds entrecroisés, tout dépend de votre souplesse, dos droit, sommet du crâne tiré vers le ciel comme à l’aide d’un fil, menton légèrement baissé, regard droit devant légèrement orienté vers le bas comme dans le vide ou yeux fermés, et genoux qui touchent le sol. Vos mains sont posées paumes vers le ciel sur vos genoux, votre pouce rejoint  votre index, votre majeur ou votre annulaire, à votre guise pour le moment.

La position doit être le plus confortable possible, cela viendra avec l’habitude, car plus vous évoluerez dans cette pratique plus il sera profitable de rester le plus longtemps possible dans cet état d’immobilité et de concentration.

2) Commencez à vous concentrer sur votre respiration, pour débuter et même par la suite d’ailleurs, je trouve qu’il s’agit du meilleur moyen d’entrer en médiation. Ne cherchez pas à chasser les pensées qui traversent votre esprit, premièrement vous n’y arriveriez pas, deuxièmement ce n’est pas le but recherché. Il faut simplement apprendre à les laisser passer, traverser votre tête comme une fumée qui passerait simplement à longueur de secondes d’un côté de votre tête pour s’évaporer de l’autre.

Prenez un rythme lent de grandes respirations profondes, par le nez et venant du ventre. J’inspire, je gonfle le ventre sans lever les épaules, j’expire lentement, je rentre le ventre au maximum jusqu’à expirer tout l’air qui s’y trouve, sans jamais me ratatiner, je fais attention à ma posture pour le moment. Puis je fixe mon attention sur mes respirations qui se font de plus en plus lentes et de moins en moins puissantes, pour finalement parvenir à un rythme de respiration normale mais que je continue à suivre pour ma concentration.

Si c’est trop difficile pour vous au départ et si votre esprit vagabonde trop souvent, comme il faut toujours revenir à sa respiration et sa concentration, je vous suggère une astuce, qui s’appelle entrer dans un état Alpha et qui consiste à compter dans sa tête à rebours à partir de 100, en s’imaginant descendre un escalier tourbillonnant qui vous amène aux plus profond de votre être. Arrivés à 0, vous reprendrez aussi une respiration plus calme et plus classique, vous serez normalement déjà dans un état plus ou moins méditant.

3) Revenir à son état de pleine conscience et dans le monde qui vous entoure. Quand vous souhaiterez revenir à la pleine conscience, vous pouvez compter jusqu’à 5 en vous répétant mentalement, 1-2 je remonte progressivement et reviens à mon état de pleine conscience, à 5 je serais parfaitement éveillée et encore mieux qu’avant ma méditation, 4 j’atteins bientôt la porte de la pleine conscience, 5 j’ouvre les yeux et suis parfaitement revenue à la réalité de l’instant présent et de mon environnement.

Notez toutes vos impressions, précieuse aide pour suivre votre évolution. Dans quel état vous sentez-vous ? Qu’avez-vous ressenti, ou visualisé durant cette méditation, votre état est-il différent de celui dans lequel vous étiez juste avant la méditation consciente, et en quoi ? Aimeriez-vous approfondir cette pratique ? Que vous apprend votre corps, sensations, douleurs survenues ou douleurs disparues, gênes, améliorations, parties engourdies etc…

Pour finir, et avant de vaquer à vos occupations, pour être certain d’avoir bien récupéré votre pleine conscience, je vous conseille la pratique de la petit fête, à célébrer comme un rituel, mangez et buvez quelque chose, un thé, une tisane, un jus de fruit, un fruit, un gâteau, du miel, des graines ou oléagineux (amandes, noisettes, noix…), fruits secs, bref  faites-vous plaisir, en toute simplicité.

La prochaine fois, nous nous exercerons à la marche méditative.

Namasté